L’importance du complet-conforme en management de projet

Une bonne pratique recommandée en matière de management de projets est de ne démarrer une tâche que lorsque tous les éléments requis sont disponibles, au niveau de complétude et de qualité attendus. C’est ce que l’on appelle le complet-conforme.

Le complet-conforme doit être une exigence vis-à-vis de son fournisseur, mais également de ses clients. Si l’on est en droit d’attendre d’être servi en complet-conforme par les étapes du processus amont, on se doit de servir les étapes du processus aval de la même manière.

Le risque pris à démarrer sans complet-conforme c’est d’être bloqué plus ou moins rapidement à cause d’éléments manquants et devoir commuter vers une autre tâche. Ce temps précieux perdu ainsi aurait pu être mieux employé au profit de tâches que l’on pouvait mener à bien.

Et ce n’est là qu’un seul risque parmi tout une palette de risques identifiés. Je vous laisse découvrir les autres dans ma vidéo ci-dessous.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.